L'algue Nori: un super substitut pour les "végé-régimes"

Originaire du Japon, c’est la deuxième algue comestible la plus riche en protéines, après le Wakamé. C’est un très bon substitut aux protéines d’origine animale. Elle est très intégrée dans les « végé-regimes » car elle contient aussi presque tous les acides aminés essentiels et est riche en iodes, elle constitue donc un super substitut également aux sources d’iodes animales.

Pauvre en glucides, en gras en lipides et en calories, mais riche en minéraux notamment en calcium, iode, potassium, phosphore, fer et zinc, elle est également une source de vitamines A (essentiellement bêta-carotène), B, C, E et K.

Grâce à ses propriétés régénérantes et rajeunissantes, l’algue nori est LE must have! Vendue sous forme de feuilles pour enrouler les makis, elle permet de lutter contre l’anémie, ou encore la chute des cheveux.

Naturellement salée, il faut limiter l’ajout de sel dans les plats qui en contiennent.

Les algues sont riches en phytonutriments et ont divers bienfaits sur l’hypertension, l’artériosclérose, les tumeurs cancéreuses, l’obésité et le constipation.

Maintenant cultivées en Bretagne, vous pouvez trouver des algues nori « locales »! Aussi, il serait même conseillé de consommer entre 6 et 11 grammes d’algues quotidiennement pour couvrir nos besoins nutritionnels et profiter de ses bienfaits. Mais attention, elle ne doit pas être consommée avec excès.

Algue Nori.png