5 conseils pour bien vivre l’allaitement

En tant que nouvelle maman, on cherche toujours à être bien préparée pour l’accouchement et l’arrivée du bébé. On prend de cours préparatoires, on va voir l’ostéopathe, on fait du yoga prenatal… mais personnes ne nous parle jamais de l’après accouchement. Pourquoi ne pas faire un cours préparatoire pour ça aussi ? L’après accouchement et tout ce qui va avec, c’est tout aussi important que la grossesse ou l’accouchement. Ainsi, on doit prend autant soins de nos corps  pendant cette période puisqu'il n’y a pas juste la fatigue des nuits courtes mais aussi les hormones qui sont en fête et rien à faire pour les calmer !

bien vivre son allaitement.jpg

L’allaitement fait partie de cette période magique après l’arrivée du bébé. Parfois cela se passe très bien, parfois ce n’est pas du tout comme on l’a imaginé. Heureusement, il y a certaines choses que l’on peut faire pour mieux vivre l’allaitement. 

Voici 5 conseils, qui accompagnés d’une alimentation saine et équilibrée, peuvent augmenter notre vitalité pendant l’allaitement : 

  1. Continuez à prendre un multi-vitaminique de qualité. Si vous le preniez déjà continuez à le prendre pendant l’allaitement. Si ce n’était pas le cas, commencez à le prendre maintenant. Pendant l’allaitement et la grossesse, tout comme d’autres moments de stress physique ou émotionnel, c’est important de couvrir tous nos besoins avec un bon multi-vitaminique.

  2. Assurez un bon apport en protéines. Lorsqu'on allaite, on assure la croissance d’une autre petite personne tout en prenant soins de nous même. C’est donc très important d’inclure des protéines de grande qualité dans chacun de nos repas.

  3. N’hésitez pas à consommer des feuilles vertes. Le kale, les épinards, les feuilles de blettes… ce sont de grandes sources des minéraux, nécessaires pour bien reconstituer notre flux sanguin.

  4. Buvez des infusions nourrissantes à base de plantes. Prenez des infusions d’ortie, fenugrec, fenouil ou anis ou bien un mélange de toutes. Aussi, d’autres plantes ayurvédiques riches en fer comme l’aswagandha ou la shatavari vont booster votre vitalité et favoriser la production de lait. Un verre de lait végétal par jour, avec une cuillère à café d’aswagandha et de shatavari, peut soutenir l’allaitement et améliorer votre état d‘esprit.

  5. Ajoutez de l’avoine dans votre alimentation. L'avoine, riche en fibres et en acides aminés est traditionnellement connue pour promouvoir la production de lait maternel.

Brands & Trends.png

Ces deux herbes ayurvédiques sont les grandes alliées des femmes dans toutes les étapes de la vie et notamment pendant l’allaitement. L’aswagandha et la shatavari sont des plantes adaptogènes. Elles augmentent les capacités naturelles du corps à réagir au stress produit par tous ses systèmes. Elle sont toutes les deux utilisées en Inde depuis des milliers d’années. L’aswagandha est connue pour promouvoir le rajeunissement. Elle favorise la longévité, améliore le sommeil et contribue à un système nerveux sain, entre autres. La shatavari est utilisée depuis des années en tant que tonique féminin et régulateur hormonal. Elle est très conseillée pendant la menstruation et peut être utilisée pour réguler le cycle menstruel, apaiser les symptômes de la ménopause, harmoniser les hormones, augmenter la fertilité et offrir un soutien post-partum.