Comment prendre soin de sa flore intestinale ?

Tout d’abord, qu’est ce que la flore intestinale ?

La flore intestinale est aussi appelée le « microbiote intestinal », cela désigne l’ensemble des micro-organismes comme les bactéries, les enzymes ou les microchampignons qui vivent dans nos intestins et tout particulièrement dans le côlon. Ces organismes vivants vont avoir un rôle essentiel sur la digestion, sur notre immunité face aux maladies mais aussi sur l’activité des neurones. 

C’est exactement pour cette raison qu’on qualifie parfois l’intestin de 2ème cerveau ! Il abrite un véritable écosystème de micro-organismes ainsi que plus de 100 millions de neurones selon le Dr Gershon, auteur du livre « The second brain ». L’intestin est également responsable de la création d’environ trois quarts des cellules immunitaires ainsi que d’environ 95% de la création de sérotonine, un neurotransmetteur qui agit sur notre humeur et notre comportement. Cela rejoint d’ailleurs le thème de l’un de nos prochains ateliers de cuisine : “Apprendre à cuisiner pour être heureux ! “ que vous pouvez découvrir ici : Happy Foods.

On comprend alors mieux ici l’intérêt d’en prendre soin ! 

Il est aussi établi par la science que notre cerveau (le premier) communique énormément avec l’intestin. C’est d’ailleurs pour cela que ce que nous sommes et qui nous sommes est étroitement lié avec ce que nous mangeons. De plus, peut-être avez-vous déjà remarqué que lorsque vous n’allez pas bien psychologiquement, vous avez comme des nœuds dans le ventre ou une boule au ventre. Ce phénomène est lui aussi lié au microbiote et à son rôle majeur qu’il est donc important de connaitre. La composition de la flore intestinale est unique à chacun. D’ailleurs, si vous avez des intolérances, c’est parce que votre flore intestinale est abimée et que vous manquez de bactéries qui vous permettent de digérer certains aliments.

 

Mais alors que se passe-t-il, si notre flore intestinale n’est pas en bonne santé ?

Lorsque notre flore intestinale est abimée, on parle de « dysbiose ». Ce terme décrit un déséquilibre de la flore qui se traduit par des conséquences importantes sur la santé globale. En effet, un tel déséquilibre peut entraîner une inflammation chronique au niveau des intestins et du côlon qui à long terme peut favoriser le développement de maladies auto-immunes, de troubles comme la dépression et l’anxiété, de diabète, d’obésité, voire de cancers. A plus court terme, l’organisme sera plus sensible aux virus et aux bactéries (car il aura moins de cellules immunitaires) et vous serez donc très facilement malade… Vous serez aussi plus sujet à des réactions émotionnelles démesurées et à des comportements peu avenants. Les causes d’un déséquilibre de la flore intestinale sont multiples, parmi celle-ci, on retrouve principalement :

·     Une alimentation qui n’est pas suffisamment variée et équilibrée

·     Une consommation importante de protéines animales

·     Une consommation importante de produits raffinés (farines, céréales, produits industriels…)

·     Une consommation trop importante d’un certain type d’aliment (par exemple trop de sucre qui crée un déséquilibre)

·     La consommation régulière d’antibiotiques ou pendant une longue durée (Source : Inserm.fr)

·     Une grande sensibilité au stress (qui va ne faire qu’empirer si vous ne prenez pas soin de votre microbiote)

 

Maintenant que le rôle et l’importance de la flore intestinale sont clairs, voyons comment nous pouvons l’entretenir au mieux par l’alimentation.

 Pour avoir une flore intestinale saine et équilibrée, dirigez-vous vers des aliments qui vont favoriser la croissance de bonnes bactéries tout en variant au maximum votre alimentation pour créer un bon équilibre.

Parmi ceux-ci, on retrouve :

·     Les aliments riches en fibre (d’où le besoin de consommer des aliments qui ne sont pas raffinés).  Céréales et légumineuses complètes, fruits et légumes crus sont bien sûr toujours vos alliés ! Mention spéciale aux smoothies à base de légumes verts qui sont très riches en fibres. Ces aliments sont ce qu’on appelle des « prébiotiques », ils vont nourrir les bactéries de notre flore intestinale. 

·     Les aliments fermentés comme les yaourts, le fromage et autres aliments à base de lait fermenté. Certains aliments comme la choucroute, les cornichons conservés dans du vinaigre ou le miso (pâte de soja et de riz) sont des aliments fermentés qui sont bons pour soutenir la flore intestinale. Tous les légumes fermentés sont également bons. Ces aliments sont des probiotiques, ils contiennent déjà des bactéries qui vont rester dans votre flore.

Les probiotiques, à l’inverse des antibiotiques qui s’attaquent aux mauvaises bactéries, contiennent des milliards de bactéries qui s’installent durablement pour reformer la flore intestinale. 

Vous pouvez aussi en acheter directement sous forme de gélules ou dans des aliments enrichis en probiotiques (comme les yaourts). Veillez néanmoins à bien choisir vos probiotiques si vous souhaitez en prendre, plus il y a de milliards de bactéries, meilleure est leur action.

Par exemple, si vous êtes intolérant au lactose, les micro-organismes :Lactobacillus bulgarius et Streptococcus thermophiles vont produire des enzymes capables de digérer les produits laitiers, si vous avez ensuite un régime alimentaire adapté, avec beaucoup de fibres et quelques aliments fermentés, votre intolérance devrait diminuer puis disparaître. Les cures probiotiques sont aussi possibles, elles doivent durer entre 1 et 2 mois. 

Nous espérons que cet article vous aura éclairé sur l’importance de bien entretenir sa flore intestinale. Nous pensons que chacun devrait connaître l’existence et le fonctionnement de cette partie clé de notre corps qui peut nous éviter de très nombreux maux de manière totalement naturelle.

À bientôt !

 

Découvrez tous nos nouveaux ateliers de cuisine et bien-être ici -> https://www.lapositiveacademy.com/atelier

Odette Montvenoux