3 réflexes "zéro déchets" simples à mettre en place

Aujourd’hui plus que jamais, nous nous retrouvons face à l’urgence de réduire nos déchets. L’Union Européenne va interdire tous les produits en plastiques à usage unique d’ici 2021. C’est une première avancée que l’on ne peut que saluer, mais pour beaucoup d’entre nous, les actions des gouvernements ne sont pas suffisantes ni ambitieuses. Vous avez sans doute entendu parler de ce mouvement lancé par plusieurs ONG et soutenu par de nombreuses personnalités qui veulent attaquer le gouvernement français en justice pour non-action climatique.

Mais bien avant d’attendre des actions de l’État, sachez qu’il existe déjà beaucoup de solutions éco-responsables visant à protéger la planète. On vous donne ici quelques petites astuces très simples à mettre en place pour réduire notre empreinte écologique. Ce n’est sûrement pas grand-chose à l’échelle individuelle, mais c’est grâce à ces petites prises de conscience que la mentalité globale peut changer, souvent d’abord à l’échelle individuelle, puis à celle des entreprises et enfin à celle des gouvernements. 

 

Voici donc 3 petits réflexes à adopter pour réduire vos déchets et même faire des économies !

 

1.    Privilégier le vrac, les circuits courts et amener ses propres contenants lorsque l’on fait les courses. 

Ce n’est pas une nouveauté, notre consommation de plastique est responsable de la dégradation/disparition de la faune et la flore à travers le monde. Il est en effet aberrant d’utiliser des emballages plastiques une seule fois puis de les jeter alors qu’ils ont des durées de vie allant de 100 à 1000 ans ! De plus pour des produits qu’on ne consomme qu’une seule fois. Pour contrer cette absurdité, il existe une solution très simple : faire ses courses dans des magasins qui proposent du vrac, chez des producteurs locaux directement (si vous le pouvez) ou grâce à des associations qui proposent des paniers de fruits et légumes de saison qui viennent de votre région (comme l’AMAP par exemple).

Il vous suffira ensuite d’amener vos propres contenants : bocaux en verre (ou en plastique puisque vous le réutilisez), sacs, paniers etc… Tout ce qui vous servira à ramener chez vous tous vos achats. Vous pouvez aussi opter pour des éco-recharges même si elles sont aussi emballées dans des contenants en plastique, elles permettent de réduire un peu la pollution.

 

2.    Les produits sans emballages

Beaucoup de produits existent sans emballage plastique. On pense au savon, au shampoing solide (qui respecte d’ailleurs souvent mieux le cuir chevelu), au dentifrice, aux produits d’entretiens pour la maison, aux cosmétiques etc… Il en va de même pour l’eau en bouteille dont l’impact écologique est non-négligeable, alors que nous pouvons utiliser une gourde réutilisable à l’infini ! Si vous pensez que l’eau de votre robinet n’est pas saine à 100%, il existe bien sûr des solutions comme l’utilisation d’une carafe avec un filtre qui retient le calcaire par exemple. Il en est de même pour la charcuterie ou le fromage que vous pouvez aussi acheter à la coupe. 

À noter que les packagings sont bien souvent des éléments déterminants dans nos choix de produits au supermarché. Alors sans packaging, on achète uniquement ce dont on a besoin. Souvent d’ailleurs, des produits de meilleure qualité, qui parlent d’eux-mêmes, et qui n’ont pas besoin d’une stratégie marketing pour être achetés et appréciés !

 
3 réflexes zéro déchets lapositiveacademy.com
 

 

3.    Ne plus penser « one shot » mais « durable »

Si nous consommons tant de plastique c’est sûrement aussi pour des raisons sociétales. Nous avons atteint un tel niveau de confort que nous pouvons nous permettre d’utiliser des objets qu’une seule fois ou pendant peu de temps avant de les jeter. Évidemment, les couverts en plastique, les pailles, les briquets etc… sont faits pour être utilisés sur une très courte durée (alors que les déchets créés restent sur terre pendant des centaines d’années) mais ce sont des objets dont on peut assez facilement se passer ou remplacer. Pour beaucoup de produits de la vie courante, il existe des options bien plus durables et résistantes, c’est un investissement sur le moment mais à long terme c’est une réelle économie. Les industriels ont une lourde part de responsabilité à ce propos car ils créent souvent des produits avec une faible durée de vie pour pousser à renouveler l’achat. Un « piège » économique et écologique qui nous fait plus consommer. Il existe d’ailleurs des marques qui ne proposent que des produits garantis à vie comme buymeonce.com aux États-Unis mais peut-être que ce genre de concept existe aussi en France (n’hésitez pas à nous le faire savoir si vous en connaissez). L’obsolescence programmée est surtout constatée au niveau des produits électroniques : on les jette lorsqu’ils ne fonctionnent plus mais il est tout à fait possible de les faire réparer chez des spécialistes. 

 

Tout cela amène à l’idée que nous disposons de nombreuses ressources mais que nous ne les utilisons pas forcément à bon escient. Il existe des centaines de tutos sur le web pour transformer des objets du quotidien dont on ne se sert plus, en quelque chose d’utile. En faisant ressortir votre créativité et si vous avez le temps de vous consacrer un peu à des travaux manuels, vous arriverez vite à de supers résultats et trouverez des solutions durables pour réduire vos déchets ! 

Nous trouvions intéressant d’écrire cet article pour introduire une certaine remise en question de notre manière de consommer face à l’un des plus gros défis auquel nous sommes confrontés et pour montrer les solutions possibles que nous pouvons mettre en place facilement dès maintenant. Il y a aussi un besoin d’éducation auprès des nouvelles générations qui sont déjà sensibles à ces changements, mais auxquelles nous devons montrer l’exemple et les solutions qui existent au quotidien.

Merci de nous avoir lu et à bientôt !

Si ce genre d’article vous intéresse, faites-le nous savoir, il y a encore beaucoup à dire sur le sujet !

Retrouvez nos recettes Zéro gaspi sur notre page de recettes : https://www.lapositiveacademy.com/recettes


Odette Montvenoux